HISTORIQUE

    Après l’élaboration de la loi cadre en 1956, la responsabilité directe de l’administration coloniale dans les affaires ivoiriennes a pris fin en 1957 avec la mise  en  place  d’un  conseil  de  gouvernement.  L’assemblée  territoriale  crée alors un gouvernement composée de douze membres dont le Ministère de l’Education Nationale (MEN) pour lequel les attributions sont fixées par l’arrêté n°30004/CAB 1 du 25 mai 1957.

     Dans les tâches de ce ministère, la question de l’orientation scolaire s’est vite posée lorsque la croissance et la multiplication des savoirs modernes et des types de formation ont introduit au niveau du second degré une telle variété de possibilités que de choix, c’est-à-dire une certaine spécialisation.

    Dès lors, dans le système éducatif ivoirien, le mouvement d’orientation se présente dans la vie  moderne comme un élément essentiel de développement économique et social.

    Ainsi,  déjà en 1957,un Bureau  Universitaire  de  Statistiques  (BUS) existait et était chargé de l’organisation des examens et de l’orientation des élèves dans les différents Etablissements de la place et à l’étranger.

    En 1960,avec la création du SOPED (Service d’Orientation Professionnelle, d’Etudes et de Documentation), l’orientation scolaire et professionnelle va évoluer en Côte d’Ivoire, aussi bien au niveau des structures que du contenu des actions menées jusqu’à ce jour.

     C’est dans le même ordre que depuis 1960 l’éducation nationale ivoirienne a mis en place un système d’orientation des élèves et étudiants qui associe l’octroi d’une bourse à toute orientation proposée et acceptée en commission nationale; proposition fondée sur les résultats scolaires des candidats, les vœux formulés ainsi que les besoins du pays et les capacités d’accueil des structures de formation.

    Depuis cette date jusqu’à la création d’un Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle(METFP) en 1970,l’orientation et la bourse des élèves et étudiants étaient ainsi assurées par le SOPED qui procédait  à des sélections professionnelles et scolaires par des tests psychotechniques.

   Crée en 1964 par le décret n°272 du 31 juillet 1964, le CIOSU (Comité Interministériel d’Orientation Scolaire et Universitaire) s’occupe depuis 1970 de l’attribution des bourses aux élèves et étudiants des deux Ministères (Education Nationale et Enseignement Technique).

    En 1974, favorisé par la séparation de ces Ministères, le dernier décret de réorganisation du CIOSU (décret n°74-286 du 20 juin 1974) redéfinit dorénavant sa mission en tenant compte des impératifs de développement. Dès-lors, des services d’orientation et de bourse furent crées : Le SIO (Service d’Information et d’Orientation) pour le MEN et l’OSDI (Direction de l’Orientation-Sélection-Documentation-Information) pour le METFP.

    Favorisé par les préoccupations des plans quinquennaux de 1976-1980 et 1981-1985, la réunification de tous les ministères en charge d’éducation et de formation par le remaniement ministériel de 1983 va mettre fin en 1984 à la dualité de service d’orientation et de bourse avec leur regroupement en une seule Direction de l’Orientation et des Bourses(DOB).

    La politique d’orientation des élèves et étudiants et d’attribution des bourses devaient ainsi être des instruments permettant d’assurer la maitrise des flux scolaires et la planification du système éducatif ivoirien.

   En  1987,  à  la  faveur  d’un  remaniement  ministériel, on  assiste  à  une nouvelle dualité de service: la DOB pour le nouveau Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique et le SAOB (Service Autonome d’Orientation et de Bourse) au compte du METFP ; service qui devient quelques temps plus tard la DOB de l’enseignement technique et de la formation professionnelle avec le changement de titulaire à la tête de ce  ministère.

   En 1991, à la suite d’un nouveau remaniement ministériel, la création d’un Ministère de l’Education Nationale en charge de l’Enseignement Primaire et l’Enseignement Secondaire Général et Technique et pour la première fois d’un Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique(MESRS)  entraine  la  transformation  de  la  DOB  du  METFP  qui devient la DOB du MESRS avec pour Directeur le Dr Coulibaly Pannan Souleymane.

   En 1992, suite au projet de reforme de l’enseignement supérieur adopté en conseil des ministres le 30 avril, et dans l’optique de responsabiliser les étudiants  dans  leur  choix  de  filière  de  formation,  la  CTO  (Commission Technique d’Orientation des bacheliers) est supprimée par le décret n°92-391 du 1er juillet 1992 ; abrogeant ainsi le décret n°74-286 du 20 juin 1974.

   La DOB du MESRS va ainsi être dissoute.La Sous Direction   de l’Orientation est désormais rattachée au cabinet du MESRS et les bourses gérées par un nouveau service : Service Autonome des Bourses(SAB) dirigé par Monsieur COULIBALY Yaya.

  En 1996, après la formation du nouveau gouvernement, le nouveau Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation Technologique(MESRIT), piloté par le Professeur Saliou TOURE, maintient la gestion des bourses du supérieur aux mains du Service Autonome des Bourses, toujours dirigé par Monsieur COULIBALY Yaya.

  En Août 1998, le Ministère redevient MESRS sous la responsabilité du Professeur WODIE Francis. Le Service Autonome des Bourses devient alors le Service  des Prêts et Bourses(SPB)et sa direction confiée à Monsieur MOHAMED Charles.

   A cette date, anciennement logé au sein de l’immeuble Delafosse, le service  des  bourses  de  l’enseignement  supérieur  est  délocalisé  dans  sa situation actuelle c’est-à-dire au premier étage de l’immeuble Noguès, toujours au plateau à l’avenue du même nom.

   A partir de Janvier 2000, c’est le Professeur SERY Bailly qui prend les rennes  dudit  Ministère,  et  ce,  jusqu’en  2002,  où  son  remplacement par Monsieur Zemogo FOFANA s’accompagne du changement de dénomination du Ministère qui devient Ministère de l’Enseignement Supérieur(MES) ; avant de redevenir MESRS depuis 2005 avec à sa tête Monsieur CISSE Ibrahima Bacongo.

   Toutefois, le Service des Prêts et Bourses, dirigé par Professeur AHIBO Coffi de 2000 à 2003, va devenir en 2004, la Direction des Bourses d’Etudes(DBE), avec le même Directeur jusqu’en 2005.

   En 2005, Monsieur Adama SYLLA est désigné pour diriger la DBE ; tâche qu’il  assume  pendant  un  an  avant  d’être  remplacé en juin 2006 par Monsieur Seidou DIABY, devenu Directeur des Bourses d’études puis Directeur des Bourses(DB) du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique jusqu'a ce jour.

 

Informations supplémentaires